L'Arbre Magique

09 avril 2014

Pour un bébé tout neuf

Un petit garçon vient d'arriver chez nos amis. J'avais oublié à quel point c'est émouvant un tout petit bébé.

Pour ce bébé tout neuf un petit ensemble en éponge velours bleue grisée, patron intemporels pour bébé de Citronille (modèle de brassiere cache-coeur et de pantalon à taille élastiquée en 3 mois)

debut avril 2014 075

debut avril 2014 078

accompagné d'un bavoir en éponge bleue et popeline étoilée (patron citronille également)

debut avril 2014 076

debut avril 2014 077

Je n'avais jamais cousu ce patron de bavoir. Franchement, il est parfait, en une grosse demi-heure c'est terminé avec des finitions impeccables puisque il est tout doublé.

J'éprouve parfois un truc un peu ridicule, quand je coud un modèle pour enfants que je n'ai jamais cousu pour mes enfants d'abord, j'ai l'impression de les trahir. Ou plutôt, d'avoir loupé une occasion de leur faire plaisir, de me faire plaisir... Bref, un peu idiot !!! Heureusement, cela me le fait de moins en moins, cela me permettra de tester de nouveaux patrons à l'avenir.

Couture raisonnée : aucun achat. Tous les tissus et toutes les fournitures (fil, biais, élastique, bouton) proviennent de mon stock qui hélas ne baisse pas vraiment de manière visible.

Posté par myriam14 à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


07 avril 2014

Chroniques vestimentaires 1 – En conflit avec ma penderie

J’adore les fringues. Profondément, les vêtements m’intéressent. Je ne fais pas partie de ces filles qui déclarent haut et fort que faire les magasins c’est ennuyeux, que 3 jeans et 3 T-shirt gris suffisent à les vêtir tout au long de l’année.

Pourtant, je m’habille toujours pareil. Souvent un jean, quasiment toujours en pantalon. J’ai une penderie remplie de vêtements que j’aime mais que je ne porte pas. Je ne suis ni sophistiquée ni élégante. Je m’habille toujours pareil par flemme, parce que le matin va trop vite, parce que je n’ai pas l’énergie d’affronter le regard surpris et pas forcement bienveillant de mes collègues.

debut avril 2014 003

 A cela s’ajoute un dégoût de l’industrie du vêtement. J’ai été marquée par le drame du Bangladesh, tous ces pauvres gens qui sont exploités pour que je puisse trouver des fringues pimpantes à 5 euros dans toutes les boutiques de France. Le coût humain et environnemental est trop élevé. Je ne peux plus m’en foutre. Je ne peux plus ne pas y penser.

 Et puis, même si je coud à la vitesse de la limace, je sais reconnaître la qualité d’un vêtement. Et j’en ai marre d’acheter des fringues sans tenue, qui se trouent plus vite que la lumière, dont je n’ai même pas le temps de me lasser, dans des matières douteuses,

 Bref, j’ai envie de changer. De retrouver une garde robe simple mais qui soit également une garde robe plaisir. Peut-être moins de vêtements, mais plus éthiques, plus originaux. Pour moi le vêtement n’est pas que futile, c’est mon image, c’est mon rapport aux autres, mon rapport aux éléments, mon rapport au monde. On n’affronte pas la vie de la même manière en portant des chaussures plates ou des talons, on ne ressent pas le monde de la même manière en portant des matières naturelles ou des matières chimiques.

debut avril 2014 001

 J’entame avec ces chroniques un processus de changement. Je ne me donne pas de délai mais je veux me réconcilier avec ma penderie. Cela passera par un grand tri, de la couture réfléchie, une réflexion sur l’image sans occulter les notions de confort.

Dessins tirés d'un livre de  Lizzie Napoli

Posté par myriam14 à 08:09 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

02 avril 2014

Deguisement de Chewbacca

 Mes enfants adorent se deguiser. Mardi gras est un moment important pour eux.

Il y a plusieurs mois de cela j'ai eu le malheur de montrer à mon fils un burda  avec des deguisements Star Wars (mon fils est fana de Star Wars). Il y a avait un deguisement de Jedi super chouette. (Et franchement pas compliqué a coudre, un kimono !!).

Malheur, Maxime  a à peine regardé le Jedi mais est resté en arret devant le deguisement de Chewbacca.

fin mars 2014 023

J'ai eu beau lui dire que c'etait compliqué à coudre, que la fausse fourrure c'etait difficile a trouver...Rien n'y a fait. Il voulait etre deguisé en Chewbacca.

 

fin mars 2014 024

Je me suis donc mis en quete du bon tissu, c'est à dire une fausse fourrure à poil long mais mals peignés, marron (et pas trop chère).tout cela sous la surveillance etroite de mon fils. Nous avons fini par trouver un compromis sur internet, une fausse fourrure pas trop chere a poils longs, marron un peu trop foncé.

fin mars 2014 025

Mon coquin tout poilu.

fin mars 2014 028

 

 

 

J'ai utilisé ce patron là (burda)

Modell Photo

Je n'ai eu que des galères. D'habitude, les patrons Burda taillent plutot grand; Et bien celui_là doit faire exception. En prenant les mesures de mon fils, je devait couper une taille 114. Je commence à decalquer et je me met à douter. ... Au final j'ai fait une taille 134( soit 10 ans pour un enfant de 5 ans normalement grand !!!!)

Le deguisement fait un peu nounours, mais tous les copains de mon fils, qui partagent les memes obessions "Star Warsienne" ont tous reconnus Chewbacca. C'est l'essentiel.

 

Posté par myriam14 à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

31 mars 2014

Jupe soyeuse bleue

fin mars 2014 010

J'avais vaguement dit à ma fille que je lui coudrais une tenue pour Noël. Et puis j'avais oublié, procrastiné, glandassouillé. Ma fille, elle, n'avait absolument pas oublié. Et elle m'a rappelé ma "promesse" le 24 décembre vers 9h du matin. Le 24 décembre est traditionnellement une journée tranquille, sans cuisine à faire, sans courses de derniere minute sans rien. La journée parfaite pour se mettre sereinement à un nouveau projet couture.

Donc, le 24 décembre vers 9h, j'avais le choix entre convaincre ma fille qu'elle avait de tres jolies tenues dans son armoires et nul besoin d'un nouveau truc (et passer pour une mauvaise mère sans coeur) ou m'y mettre rapidement.

Je m'y suis mise....

fin mars 2014 012

Ma première idée était de coudre une jupe noire cercle dans un jersey viscose (=pas d'ourlet) . Et puis en farfouillant dans mes tissus, je suis miraculeusement tombée sur une robe bleue qu'on m'avait donné pour ma fille. La robe ne me plaisait pas trop mais le tissu avait un joli potentiel festif alors je l'avais gardé dans mon tas à récuperer/ à transformer.

Je n'ai pas hesité. J'ai vaguement mesuré ma fille pour avoir la bonne hauteur de jupe. J'ai reporté cette mesure sur la robe complète (= doublure comprise). J'ai épinglé afin de maintenir les tissus entre eux et j'ai coupé; J'ai ensuite cousu la jupe sur un joli élastique préalablement fermé a la mesure de la taille de ma fille.

La couture n'est pas parfaite. J'ai mal dû calculer mon coup, je me suis retrouvé en fin de couture avec  trop de tissu; J'ai fait un pli à la bucheronne partant du principe que ma fille porterai un T-shirt par dessus la jupe.

Résultat une jolie jupe super seyante, soyeuse, d'un bleu magnifique en moins d'une heure.

jupe soyeuse bleue nuit1

 

 

Cout du projet : 0 euros (robe donnée, elastique donné)

Morale de l'histoire: si j'avais appliqué les principes du desencombrement je n'aurais jamais gardé cette robe, ni accepté de récuperer cet élastique  un jour de tri à mon cours de couture.

Posté par myriam14 à 09:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

30 mars 2014

Tenir un blog c'est difficile

Oui, tenir est blog c’est difficile. Il faut un minimum de discipline pour écrire des articles, prendre de jolies photos. Il faut un peu d’impudeur pour se livrer à l’inconnu, sans assurance d’être comprise voire même lue. Il faut de la confiance en soi pour montrer ses créations, exprimer ses opinions.

fin mai 2013 128Rencontre entre deux mondes sur un mur à Lyon

Mon blog est vieux, poussiéreux. J’ai eu plusieurs fois la tentation de le fermer ou de l’abandonner en l’état pour aller recommencer ailleurs un blog plus chic, plus dans l’air du temps. Et puis non. Je traîne sur la blogosphère depuis longtemps. J’ai vu des multitudes de blogs apparaître, vivre, briller et s’éteindre. Parfois je repense à tel ou tel blog, je me demande ce que deviennent ceux qui les écrivaient…Tout cela sans les connaître. Tout en les connaissant.

Dans la vraie vie aussi, on croise des tas de gens, on les côtoie sans les connaître. Je repense parfois à une jeune femme que je croisais tous les jours dans le tram il y a plus de 20 ans de cela, je revois encore précisément son sac à main, ses vêtements sa coiffure. Je me souviens à quel arrêt elle descendait. Je me souviens que je la trouvais élégante malgré sa polaire trop sportswear pour son sac à main chic et sa coiffure lisse.

Je me souviens d’une autre jeune femme, croisée tous les jours dans le restaurant d’entreprise, j’adorais sa façon de s’habiller ; Originale mais pas excentrique. Je me souviens de collègues de travail croisés il y a longtemps, peu de temps. Leurs noms m’échappent, leurs visages se brouillent parfois mais des conversations entières me reviennent en mémoire.

Bref, internet est juste une façon différente de côtoyer les autres. Une façon de plus.

Mais quelle énergie pour tenir mon vieux blog moribond. Et l’énergie c’est ce qui me manque le plus en ce moment. J’ai l’impression d’être noyée par les semaines qui défilent à toute allure. J’ai des envies de couture mais ma machine prend la poussière. J’ai une veste en cours depuis le mois d’octobre. Il me reste les finitions. Mais j’ai dû mal a m’y mettre.

J’ai cousu quelques trucs sous la contrainte.  J’avais promis à ma fille de lui coudre une tenue pour le réveillon de Noël, je m’y suis mise le 24 matin ! Mon fils m’a tanné pour que je lui couse un déguisement, j’ai dit oui et il a choisi de se déguiser en Chewbacca. ( pour celles qui ne seraient pas des specialistes de Star Wars, chewbacca, c’est le personnage poilu a mi-chemin du gorille et du yeti). J’ai respiré de la fausse fourrure pendant 2 semaines !!!

Je vous promet des photos de ces réalisations. Un jour ou bientôt.

En ce moment, je reflechis beaucoup aux vetements. Je ne suis pas la seule, de nombreux blogs traitent de ce sujet (Dead fleurette, un mois sans achat, garde-robe idéale, wearability project...).  Cela fait écho à la couture, à la consommation durable, à une simplification de la garde-robe et du quotidien, à un besoin de bien-etre, de confort et neanmoins d'élégance. Je reviens vous faire profiter de mes reflexions sur ce sujet rapidement.

 

Posté par myriam14 à 00:19 - Commentaires [5] - Permalien [#]



07 mars 2014

Les livres qui font flipper

Il y a quelques temps de cela, j'ai lu un livre de Laura Kashischke, En un monde parfait. J'ai adoré ce livre, meme si l'heroine et sa grande passivité du début m'ont un peu agacé.


Jiselle est célibataire, trentenaire, hôtesse de l'air... Le jour où son commandant de bord, veuf et père de trois enfants, la demande en mariage, elle est sur un petit nuage. Jiselle démissionne, se consacre à son nouveau foyer, et l'abnégation devient son lot quotidien. Le troisième personnage, la grippe de Phoenix, va bouleverser ses projets. (resumé emprunté ici)

J'ai été tres frappée par cette histoire que j'ai trouvé completement plausible avec des gens modernes habitués au confort qui sont obligés de remettre tout leur mode de vie en question.

Plus recemment, j'ai emprunté un bouquin au secteur ado de ma bibliothèque (une mine d'or ce rayon !...)

Carbon Diary 2015 de Saci Llyod

Rebelote, sur l'histoire d'un monde tel qu'on le connait qui bascule vers un monde plus rude, sans confort et sans ressources

Résumé : Laura Brown est une adolescente insouciante, jusqu'à la Grande Tempête qui a dévasté l'Angleterre. Depuis, elle a dû renoncer à tout ce qu'elle aimait : jouer dans son groupe punk, prendre un bon bain chaud, discuter toute la nuit sur son téléphone portable ... Et tout cela à cause des restrictions d'énergie imposées par le gouvernement ! Désormais chacun doit gérer un nombre de points "Carbone", ce qui rend la vie infernale. Mais Laura trouve la parade : confier à son journal ses aventures tragi-comiques dans un monde qui pourrait bien, un jour, devenir le nôtre ...

(source du résumé ici)

J'ai egalement beaucoup aimé, et cette histoire a eu un écho encore plus fort en moi car je l'ai lu cet hiver alors que la Bretagne et le sud de l'Angleterre faisaient face a de tres fortes tempetes ...

J'ai peut-etre eu plus de mal a m'identifier au personnage de Laura 15 ans, mais je trouve interressant que les solutions mises en place par les personnages soient similaires a celui du livre de Laura Kashischke. J'attends avec impatience de lire la suite, Carbon Diary 2017.

Et pour finir, je suis sur le point de finir le tome 1 de Chroniques de la fin du monde  de Susan Beth Pfeffer. Je l'ai egalement trouvé au rayon ado de la bibliotheque.

Le debut est different, le style est different mais encore une fois les solutions mises en place sont quasiment les memes.

texte de la quatrieme de couverture:

Enfin c'est le grand soir : l'astéroïde dont tout le monde parle va percuter la Lune! Familles, voisins, amis, tous se rassemblent pour observer le phénomène. 

Mais les choses ne se passent pas comme prévu.

L'impact a été si violent que la Lune a dévié de son orbite et s'est rapprochée de la Terre. Peu à peu, tout se dérègle... L'électricité puis l'eau sont coupées et les vivres commencent à manquer.

Miranda et sa famille vont devoir accepter que la vie telle qu'ils la connaissaient à disparue à jamais.

Pour elle et pour tous les autres, la lutte pour la survie débute...
Des lectures passionnantes meme si il vaut mieux avoir le moral pour les commencer.

Posté par myriam14 à 14:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

26 janvier 2014

Énième resolution

Submergée par les envies créatives,  noyée par le quotidien,  paralysée par  la procrastination.

En 2014, j'espère simplement faire mieux.

noel 2012 289

Je vous souhaite une belle année creative pour les 11 mois qui restent.

 

 

Posté par myriam14 à 16:04 - Commentaires [2] - Permalien [#]

11 décembre 2013

Noël s' installe doucement

IMG_20131211_090740

IMG_20131208_120944

IMG_20131208_121155

IMG_20131211_170119Couronne en pate à sel, sapin, et chaussettes Noël cousues par ma fille

 

Posté par myriam14 à 17:04 - Commentaires [3] - Permalien [#]

23 novembre 2013

12 petits indiens

Pour les 8 ans de ma fille, nous avons choisi de faire une fete sur le theme des indiens. C'est un theme assez facile. Les enfants étaient à fond.

Par contre, cela nous a demandé beaucoup de préparation les semaines avant.

Couture d'un tipi interieur (j'en avais envie depuis longtemps, c'etait l'occasion ou jamais) et création d'un "dreamcatcher" un peu roots.

indiens 1

Construction d'un tipi d'exterieur assez grand pour accueillir tous les enfants assis en cercle. Grosses branches d'arbres et bache.

indiens2

Creation d'un cheval sauvage à dresser sur la base d'une poubelle et de gros rondins de bois.

indiens3

Creation d'un bison a tuer en carton ondulé

indiens4

Confection de 12 arcs en noisettier gravés au nom de chaque enfant et 36 fleches (3 par enfant).

indiens5

Egalement confection de bandeau a plumes pour tout le monde.

+ les jeux, + les animations. L'apres-midi s'est terminée autour d'un feu allumé par notre fille, ils ont dansé autour du feu et sauté par dessus.

Mon cher et tendre à construit une grande partie des choses, je me suis contentée de coudre le tipi d'interieur, de faire les bandeaux et le dreamcatcher.

 

Posté par myriam14 à 15:32 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

21 octobre 2013

Petit cadeau de naissance

A l'occasion de la naissance d'une petite fille chez mes voisins, j'ai cousu une petite blouse mauve.

Fin juin 2013 180 - Copie

Fin juin 2013 183 - Copie

Fin juin 2013 184 - Copie

Fin juin 2013 185

Modèle intemporels - blouse volantée - taille 3 mois - tous tissus de mon stock

Posté par myriam14 à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,



Fin »